top of page

Tous les posts          Chroniques          Newsletters          Vidéos          Coups de cœur          Édition          Nos partenaires

Newsletter n°50 / La fête des mères

La fête des mères


Dans le monde consumériste dans lequel nous avons évolué, la fête des mères a pris des proportions auxquelles il fallait s’attendre : une vaste kermesse marchande ! Pourtant, pour les tout-petits notamment pour ceux qui sont en maternelle, elle peut revêtir un caractère sacré tout à fait fondamental.


Faire un cadeau est un acte précieux. Ainsi les enfants font beaucoup de cadeaux de dessins : « Je l’ai fait pour toi ! ». De même, cueillir des fleurs dans un champ et les offrir à maman — s’agirait-il de pissenlits —, est tout aussi grave et sérieux.

L’accueil de ses dons est important car c’est une manière pour l’enfant de dire : je sais que tu me donnes et moi aussi j’ai envie de te donner. Nous voici placés au cœur de l’échange, au sein même du don qui confère à l’Autre, aux autres, une grande valeur.

Alors oui, il est important de se promener avec un collier de pâtes autour du coup, d’arborer une broche en carton ou de porter une ceinture de fils de scoubidou.


Françoise Dolto demandait aux enfants qui venaient à sa consultation de lui apporter quelque chose en guise de paiement : une pierre, un bout de bois, une bille… Une manière astucieuse de faire comprendre à l’enfant la valeur de l’échange, et bien sûr la valeur de la parole.

La fête des mamans est donc un moment privilégié et « les enfants de Chiron » vous invitent à bien en profiter.


Linda Gandolfi

Commentaires


bottom of page