Newsletter n°18 : Noël

C’est la fête des enfants et le passage du père Noël est attendu avec impatience. Mais n’est-ce que cela ? Si l’on en juge par la nostalgie qui peut s’emparer d’un grand nombre de personnes à l’approche de Noël, il nous faut bien constater que quelque chose d’autre, est en cause. Mais quoi ?

Dans le monde rationnel dans lequel nous vivons, les mots de sacré, de métaphysique et même de mythologie semblent avoir perdu toute efficience et pourtant il semble bien que cette nostalgie nous pousse à regarder du côté de l’esprit.

Alors comment retrouver un climat un tant soit peu spirituel à Noël surtout quand on s’est éloigné des rituels de l’église ? Doit-on pour autant abandonner tout lien avec le sens profond de cette naissance nichée au cœur de l’hiver, qui apporte la lumière dans la nuit sombre et froide ?

Comment éveiller à nouveau ce sacré qui sommeille en chacun face à l’avalanche de propositions publicitaires artificiellement lumineuses qui exploitent avidement le filon de notre désarroi ?

Peut-être devons-nous davantage nous tourner vers les enfants et considérer au plus près leur demande secrète au-delà des cadeaux qui seront là bien sûr, mais qui, si on veut bien observer, ne sont pas l’essentiel.

Essayer d’être à leur entière écoute, les laisser raviver ce moment de la naissance à la vie dans les commencements sublimes où l’innocence non feinte convie à éveiller ce qu’il y a de plus haut sur cette terre.

S’émerveiller avec eux de la trace des pas laissée dans la neige, du reflet des petites boules dorées du sapin, tendre l’oreille ensemble au murmure de l’envol d’un oiseau, grimacer à l’envie de l’amertume d’un chocolat trop fort, s’immobiliser face à la caresse du souffle chaud d’un feu de bois ou au contraire s’enivrer de l’air glacé du petit matin. Autant de choses infimes qui éveillent à l’instant mythique suspendu, à une parole inaudible mais vraie.

« Et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux »

(Matthieu chap 18 )

Les sociétaires des enfants de Chiron se joignent à moi pour souhaiter à tous un merveilleux Noël

Linda Gandolfi

S'inscrire à la newsletter

Ecrire un commentaire