Vie isolée ou ouverture sociale ?

Certains parents adoptent une vie monastique dès l’arrivée d’un nourrisson. Il est évident qu’il faut éviter les endroits bruyants et la foule qui agressent le nouveau né, mais on peut lui faire partager un certain nombre de sorties notamment chez des amis où il pourra être mis à l’écart au moment de l’heure du sommeil. Dans ces cas là, il faut éviter de s’angoisser et être prêt à s’éloigner du groupe pour l’endormir. En fait, ça se passe bien si les parents ne sont pas trop stressés eux-mêmes.

Nous contacter

Pour toutes informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changer le code captcha txt