Respecter autant que possible les trois heures entre les tétées le jour et les 5 – 6 h la nuit même si l’enfant est nourri au sein.

C’est un premier rythme qui régule son entrée dans l’existence et scande son contact avec son entourage. On le fera patienter entre deux tétées en le promenant et lui parlant et cela lui évitera d’être trop fatigué et d’avoir des périodes de sommeil trop longues ou trop courtes dans la journée. Mais en cas de grosses difficultés de sommeil c’est-à-dire qui persistent après les trois premiers mois, les parents pourront s’interroger sur son propre accès à la réalité. D’une manière générale, on ne s’inquiètera pas si le nourrisson a quelques difficultés à réguler son sommeil et on l’accompagnera dans sa quête de rythme. Il a quelquefois juste besoin de sentir de la confiance et de la compréhension autour de lui.

Nous contacter

Pour toutes informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changer le code captcha txt