Les premiers rhumes

Les premiers encombrements rhinopharyngés et la toux préparent les parents aux futures joies des premiers jours de classe quand de son petit moi il faut aller se confronter à la rudesse des autres. Une façon de lutter toujours et encore contre les ingérences extérieures intempestives en sachant qu’il s’agit moins de coup de froid et de courant d’air mais d’ambiance, de climat conflictuel et morose dont l’enfant se protège en bouchant ses narines et en enflammant sa gorge. Il ne saurait mieux dire à qui veut bien entendre que l’entourage climatique est n’est pas une question de doudoune mais de douceur affective.

Nous contacter

Pour toutes informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changer le code captcha txt