Les maux de ventre (constipation et diarrhées)

Une fois passée le tube digestif, la nourriture ingérée poursuit son périple dans le dédale du corps de l’enfant. Mou ou dur ? Là encore pas beaucoup de nuances dans les choix tactiques pour signaler soit une présence envahissante dans les relations fusionnelles qui se nouent : je mets maman vite hors de moi et je restitue un cordon liquide. De toute façon, quand il n’y en a plus, il y a encore. Soit à l’inverse, la présence manque de substance et il faut bien retenir ce que l’on peut. Le « je tiens vaut mieux que … »
Là encore ces réactions temporellement inévitables ne présentent aucune inquiétude sauf à devenir chroniques. Le moi de l’enfant se construit dans cet entre-deux relationnel dont le corps est à la fois le témoin et le garant.

Nous contacter

Pour toutes informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changer le code captcha txt