L’adolescence, moment de crise nécessaire

La plupart des difficultés rencontrées dans l’adolescence se réfèrent à une immaturité affective. Il faut bien dire que face à des enfants aussi grands physiquement, on est paralysé et on a tendance à en appeler à leur raison. Il faut savoir que beaucoup sont encore des enfants immatures qui ont du mal à grandir et à se détacher des parents. Ils sont quelquefois obligés d’aller très loin dans la mise « hors d’eux » des parents pour trouver leur propre territoire psychique. Il est beaucoup plus facile de gérer la situation quand on sait que derrière tout cela il n’y a souvent qu’une simple difficulté à se détacher.

Parfois cette difficulté à se séparer peut amener des addictions. Le problème est plus grave d’autant qu’aujourd’hui les drogues dites douces sont faciles à se procurer sans compter les addictions à l’image de plus en plus nombreuses. Que faire ? Il faut savoir que l’âge affectif de ses enfants n’est pas celui affiché. L’addiction quelle qu’elle soit vient suppléer un lien affectif trop fort. C’est souvent le seul moyen que l’enfant a trouvé pour aller à la rencontre des autres et pallier à l’angoisse qui l’assaille. La drogue ou tout autre substitut aliénant comme les jeux vidéo, permet un refoulement de l’angoisse et éloigne temporairement les difficultés de la réalité. Le piège est énorme. Là encore, inutile de faire appel à la raison, seule une compréhension et un investissement parental de chaque instant pourra permettre de résoudre les problèmes.

Nous contacter

Pour toutes informations, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changer le code captcha txt